VIH : les chercheurs du monde entier travaillent sur la persistance du virus, une interview réalisée par TV83.info.

VIH : les chercheurs du monde entier travaillent sur la persistance du virus, malgré les traitements, de plus en plus efficaces.

Dr lafeuillade

Le Dr Alain Lafeuillade, chef du service d’infectiologie au Centre Hospitalier Intercommunal de Toulon-La Seyne (CHITS), a connu une fin d’année riche en évènements : la sortie d’un livre, « Un médecin ne devrait jamais dire ça », qui est aussi son itinéraire personnel en tant que sidénologue, puis l’organisation, à Miami, d’un « atelier de travail» international sur la persistance du virus à l’état latent chez les patients traités par trithérapie. À son retour, c’est l’avenir de l’hôpital public qui fait l’actualité, ce qui ne peut le laisser indifférent.
Pour évoquer tous ces sujets, Alain Lafeuillade a bien voulu répondre nos questions…

340 participants sélectionnés à Miami
C’est en 2002 que l’idée d’un "atelier" réunissant les spécialistes du VIH venus du monde entier a germé dans l’esprit de ce médecin toulonnais. Le premier "atelier" a eu lieu à St Martin, en 2003 :
« À l’époque, nous étions 90, mais le thème était déjà centré sur la persistance du virus chez les patients infectés, malgré l’évolution des traitements, » rappelle Alain Lafeuillade. « À partir de 2013, ce « workshop » – qui a lieu tous les deux ans – s’est déroulé à Miami, ville universitaire. En décembre 2017, 340 participants sélectionnés et venus du monde entier, ont présenté leurs travaux pour tenter de répondre à cette question : "comment et pourquoi le virus survit aux trithérapies, pourtant efficaces. Trois semaines après l’arrêt du traitement, le virus se réactive…" »
N.F.

La guérison fonctionnelle est possible.

Un virus « tueur » mais banalisé.

L’amour du service public.

L’avenir de l’hôpital en France.

Retrouvez cette interview sur le site de TV83.info.

VIH SIDA Primo-infection Dépistage de la séropositivité dépistage du SIDA. Prévention SIDA Prévention IST Prévention MST Prévention maladies infectieuses

Ajouter un commentaire